• Dans ce billet, je veux vous faire partager ma courte expérience de la campagne fait récemment dans l'Allier vers Vichy.

    Au premier abord et ce qui est frappant, comparé au milieu urbain, ce sont les végétations très denses, avec l'altitude, qui font la beauté des milieux ruraux, ainsi que le silence très apaisant et non pesant (comme on pourrait le penser). Concernant le silence de la campagne, elle n'est pareil à celui de la ville à cause du stress et du peu de moyen de transport qu'on ne peut trouver là-bas: les gens sont discrets, très accueillants et avenants au dialogue et l'on peut trouver, entre autre, une majorité de seniors profiter des allers de la montagne et les personnes ayant fuit les pressions et l'agitation mondaine de nos villes pour choisir un mode de vie plus sain et respectueux mais très difficile en terme économique comme par exemple être propriétaire de plusieurs gîtes (rénover, accueillir..), de terres agricoles ou gérer une ferme; ce sont des coûts estimé à des centaines de milliers d'euros mais aussi beaucoup d'investissements physiques et moraux. L’environnement fait figure d'exception: notre pays sait préserver les espaces naturels et c'est très encourageant pour lutter contre le réchauffement climatique, pour offrir aussi aux générations futures les terres dont elles auront besoin et c'est là que la France pourrait s'engager, à long terme, dans les valeurs de biodiversité (scientifique, écologique, spirituelle, éducative..) et réaffirmer son aspect touristique dans le monde.

    Cependant, on ne peut négliger "l'apartheid" qu'il y a entre, par exemple, le département de l'Allier et celui de l'Essonne; les inégalités sont grandes entre les agglomérations et les milieux précaires ruraux. Quand nous découvrons le centre-ville, tout laisse à penser que la majorité des personnes ont une situation difficile. L'État a délaissé ces zones en ne leur donnant pas les moyens nécessaires à s'adapter à la modernité de nos mœurs; en terme technologique, nous pouvons noter l'absence du haut débit et de réseaux téléphoniques (certains endroits) où il n'est possible parfois de communiquer avec autrui; en terme territorial, nous avons une concentration des services autour des métropoles rendant difficile le travail d'une collectivité locale pour ses habitants; c'est la raison pour laquelle certains travaillent dans des postes administratifs pour "survivre" aux exigences de l'administration centrale; le manque de transports publics fait aussi qu'une ville rural ne peut se développer. L'apartheid ethnique existe bel et bien, je ne peux que déplorer le manque de volonté politique à réconcilier d'un côté les ghettos qui se communautarisent et sont souvent source de rejet et de violence, et de l'autre les milieux ruraux qui se renferment dans la peur et voyant l’extrémisme politique comme sauveur de leur mal-être vis-à-vis du contexte actuel. Intenable.

    Le vrai visage de la France c'est son patrimoine. On est dans l'impossibilité de critiquer ce pays quand on ne l'a pas assez découvert dans ses profondeurs. La France est, certes, austère mais elle est dynamique et nous devons maintenant considéré toutes les parties prenantes à leur juste valeur. Prendre le large peut nous changer si nous nous retirons de nos occupations mondaines et prendre conscience de la beauté de ce qui nous entoure en tirant des leçons sur les personnes ayant compté dans ce périple malgré ce qu'elles traversent et le contexte de guerre dans le monde.


    votre commentaire
  • Voilà plusieurs mois que je n'ai pas écrit sur ce blog. L'actualité est très brûlante et j'ai du traversé beaucoup d'évènements - personnellement. Le libre-penseur n'est pas toujours présent quand il s'agit de se confronter à des réalités souvent cruelles, en essayant d'avoir une vision positive des choses. Mais il faut savoir tourner des pages et revenir à des bases qui nous renforcent et qui nous donnent davantage de liberté. 

    C'est ce que je fais avec ce blog où j'essaye au mieux de parler avec vous de mes préoccupations, de mes inquiétudes et de mes critiques vis-à-vis de ce qu'il peut se passer dans ce monde tellement trouble et fragile. Je suis néanmoins optimiste quand on peut voir que les Hommes savent se rassembler, s'unir et devenir plus forts quand quelconque fait, tant positif que négatif, peut subvenir sur le plan personnel que global.

    Je souhaite désormais, sur ce blog, laisser davantage de place aux choses de la vie, si difficile et complexe, tout en parlant de l'actualité avec des pensées on ne peut plus objectives. J'essayerai.

    Que la paix soit sur vous.


    votre commentaire
  • 2015 s'achève. Une année que l'on oubliera pas en France comme à l'étranger, avec le terrorisme qui nous a frappé de plein fouet, la montéee inquiétante du populisme ou encore le drame migratoire sans précédent qui s'est produit au large des côtes européennes sans que l'on puisse agir, sans oublier le réchauffement inquiétant du climat. C'était une année traumatisante avec laquelle nous avons beaucoup appris; de nos erreurs, des problèmes non-résolus dans le Monde, de nos peurs...

    Place à 2016 ! Une année où il faudra continuer à rester fort et rassemblé malgré les défis qui nous attendent; contre le terrorisme, à l'intérieur comme à l'extérieur, les mesures venant de nos hommes politiques devront être à la hauteur des problèmes; contre le chômage qui ne cessent d'augmenter; contre un certain populisme qu ne cesse de diviser la population.

    J'espère pour 2016, un sursaut dans le pays qui serait rassembleur quelles qu'en soit les convictions et beaucoup d'optimisme venant de chacun; même si cette vie est difficile et fatiguante. Espérons et aspirons des ondes positives dans la vie quotidienne car il n'y a pas d'autres choix que d'avancer avec ce que nous avons vécu et avec nos inquiétudes, nos soucis.

    J'espère pour 2016, moins d'instabilités au niveau économique, c'est ce qui nous renferme aussi; au niveau géopolitique, le terrorisme tue nos libertés; au niveau politique où nos choix doivent nous guider dans le bon sens (avec les présidentielles qui arrivent...); et j'espère bien sûr plus de paix.

    Que 2016 nous apporte des changements profonds, pour nous-mêmes et pour le Monde, de la santé car c'est ce qui est important et un bonheur durable.

    Bonne année 2016 à vous et à vos proches !


    votre commentaire
  • Il n’y aura aucune région pour l’extrême-droite, la participation a été très forte et il faut s’en féliciter. Mais ne soyons pas dupes ! Le 1er tour des régionales ont montré que les idées dangereuses du Front National ont progressé, du fait d’un parti qui arrive à séduire de ses impostures, et d’une classe politique ayant du mal à se défaire de ses fausses promesses, de ses faux-pas et de ses mensonges perpétuels d’où des hommes politiques ne pensant qu’à leurs tactiques.

    S’il n’y aucune région pour le FN c’est bien parce que les Français ont fait preuve de sagesse en se disant que les idées de ce parti ne vont pas aboutir à des résolutions concrètes pour les régions, pour la France, mais qu’en revanche, si la vie politique s’alternait sans alternative majeure, les hommes politiques seraient prévenus du mécontentement qui ronge notre pays en privilégiant le populisme. Les gens ont compris que s’ils s’abstenaient ou votaient FN, leur région allait à la catastrophe.

    Le front républicain est un faux message qui a pour but d’unir les convictions par intérêts politiques et personnels alors qu’hors période électorale les partis se déchirent, à l’intérieur comme à l’extérieur, pour aboutir à des choix (de mauvaises décisions souvent) dont les Français ne tiennent pas rigueur. Les électeurs ont donc également compris que, seule, la conscience du danger populiste est plus forte que les appels à voter pour des sièges.

    C’est maintenant aux politiques de faire de la politique autrement tant les Français les rejettent. Il n’est pas possible, pour des partis républicains, qu’ils puissent savourer leurs victoires et leurs tactiques politiciennes quand la colère est énorme de part la situation économique et sociale. C’est aussi à nous, citoyens de ce pays, de nous rassembler sur ce qui nous est précieux. Il faut avoir des débats qui puissent confronter les convictions en acceptant la pluralité des idées.

    La victoire du FN serait disproportionnée, un mois après l’obscurantisme qui a frappé Paris. Les évènements nationaux et internationaux jouent beaucoup dans les urnes mais le second tour des régionales nous montre que la France sait se relever et ne choisit pas la faiblesse et la violence contre le chômage, le terrorisme et les défis qui nous attendent.

    La France est grande par son Histoire.


    votre commentaire
  • Des centaines de morts et de blessés, suite aux attaques de barbarie extrême en plein Paris. Réponse d’un obscurantisme sans nom, sans limite, qui veut nous empêcher de vivre décemment. Dans ces instants, face à la tragédie de masse, du vendredi 13 novembre 2015, 21h15,  nos vies désormais insignifiantes, doivent nous mener au rcueillement pour rester fort et unis.

    Je suis convaincu qu’il n’y a aucune fatalité quand on vit l’effroi, l’horreur, la terreur, et les mots ne sont qu’euphémisme. Certes, les épreuves que nous subissons sont désagréables pour chacun, insupportables pour la communauté nationale, mais sans doute insurmontables pour les familles dans la douleur.

    Mais la France est un grand pays qui sait se relever.  Nous nous relèverons contre les obscurantistes ! Et se relever est obligatoire !

    Je suis convaincu que les évènements connus peuvent nous ouvrir à la communion nationale de longue durée et que ceux-ci nous mènent aux chemins de la réussite. Ensemble. La communauté internationale doit s'allier sans condition pour détruire la folie et instaurer un avenir meilleur en Orient comme en Occident et en Afrique.

    Dans ces moments d’émotions profondes, notre seule réponse est de rester fort et unis. Réconfortons-nous. Nous sommes un Peuple régit de valeurs telles Liberté, d’Égalité, et de Fraternité. Ne cédons pas aux peurs et à la haine. Ne créons pas des débats susceptibles de fracturer davantage la société française déjà fragilisée par des questions économiques et de politiques étrangères.

    Notre devoir est d’avancer ; de rester fort et unis !


    votre commentaire
  • Tabassée parce qu'elle "portait un bikini", qui serait "contraire aux bonnes mœurs", selon ses agresseuses. C'est ce qu'a vécu une femme lorsqu'elle bronzait au parc de Reims par ces temps d'été. Des temps qui laisse à chacun de se reposer et profiter de ses proches, de ses temps libres... Des temps où le climat ambiant est censé s'abaisser. Et pourtant, cette agression réveille, une nouvelle (et énième) fois, ce climat détestable consistant inlassablement à stigmatiser et victimiser autrui, en ce qui concerne la religion, la pudeur ou la place des femmes dans la société. Nous ne connaissons pas les faits précis de cette agression tant les versions divergent et, qui, cette violence peut, en fait, être causée par une banale histoire entre d'autrui qui ne concernerait pas le mobile religieux. Faisons donc très attention aux bêtises que nous pouvons aperçevoir ou entendre sur les réseaux sociaux ou des sites d'informations. Quel que soit le motif de cette agression, il faut s'oposer inflexiblement et fermement aux violences gratuites à l'encontre des femmes et des enfants, en particulier, et réfléchir avec raison des réponses que l'on pourrait apporter face aux agressions liés à la pudeur (voile, bikini, jupe....) sans aller dans l'instrumentalisation politique. Nous sommes tous responsables de ce qu'il se passe dans ce pays ; les politiques ne doivent pas jouer en la défaveur de certaines communautés à des fins personnels et politiques, les médias doivent arrêter de déraper et de jouer le sensationnalisme en incitant la petite polémique et nous, citoyens, devons garder en tête que l'Humain doit toujours primer sur l'esprit néfaste et l'action brutale.


    votre commentaire