• Au delà de ces affrontements survenus cette nuit se cache une véritable instrumentalisation venant des médias, de la droite et de l'extrême droite. Certains accusent l'Islam d'être à l'origine de ces heurts. D'autres accusent l'Immigration qui, soi-disant, « envahit » nos quartiers pour troubler l'ordre public. Connaissent-ils vraiment ces deux sortes de « communautarisme » totalement différentes pour confirmer que ce sont des fauteurs de désordre ?

    Bien sûr que les violences à Trappes sont inadmissibles ! Bien sûr que le port du voile intégral est contraire à nos lois républicaines ! Mais ce qui s'est passé à Trappes illustre bien la violence des forces de l'ordre aussi envers les minorités qui sont majoritairement des Noirs, des Arabes et des Musulmans avec des contrôles au faciès très musclés. Tout ça montrent bien une France divisée, malade, et que nous sommes vraiment dans une montée de l'Islamophobie et la peur de l'Immigration, d'où la montée du Front National. Quand ces hypocrites d'élus UMP/FN appelle de force les quartiers à faire respecter la loi alors qu'ils refusent de marier les homos, ce sont eux les fauteurs de trouble !

    Accuser la gauche, les associations musulmanes ou encore anti-racistes serait totalement malhonnête et inapproprié car elles appellent au calme, tout en condamnant les violences à Trappes alors que la droite et l'extrême droite font tout à fait le contraire en se contentant de ces événements pour accuser l'étranger et faire des discours incitant à la haine, comme une sorte de récupération politicienne et non un discours de responsabilité !


    votre commentaire
  • Face à la crise politique et sociale que la France est en train de traverser, l'éxecutif annonce des mesures fortes sur la moralisation de la vie publique : transparence, conflits d'intérêts et paradis fiscaux sont les points clés de François Hollande, crise de confiance oblige. Face à un pays de plus en plus inquiet, 55% des Français pensent que les politiques sont des hommes corrompus et 76% n'en font plus confiance, en ajoutant que les partis traditionnels ne sont pas épargnés par la colère du pays.

    La moralisation est une bien belle chose pour qu'une République soit « irréprochable ». Et c'est justement là, qu'en redorant son blason, F. Hollande veut montrer qu'il est présent pour lutter contre les voyous de la République (comme Cahuzac) qui s'exilent et qui fraudent sans le moindre respect de la situation économique des ménages. La transparence a un rôle essentiel pour démasquer certaines dérives des dirigeants, n'en déplaise aux élus. Ont-ils des choses à cacher ? Ont-ils des millions sur ce qu'ils possèdent ? Des têtes peuvent-ils tomber ? Faut-il leur faire savoir que révéler simplement son patrimoine est essentiel pour eux, pour nous, si on veut leur faire confiance ?

    La moralisation est aussi la chose, en partie, inutile pour les Français dans le sens où ces mesures ne suffiront pas à avoir une confiance vis-à-vis des hommes politiques. En reprenant la transparence, le patrimoine aura un sentiment de gêne et de honte à cause de la richesse appartennant aux ministres et parlementaires qui est en véritable contraste avec la réalité de ce qu'est la crise et il y a aussi cet aspect voyeuriste à propos du montant et de biens que possèdent ces hommes et femmes...

    Ce que veulent vraiment les Français, c'est un rapprochement des hommes politiques avec la vraie vie. Les Français veulent des solutions face à la crise et que les hommes politiques arrêtent le mensonge !

    Affaire à suivre.


    votre commentaire
  • Vendredi, Oscar Pistorius a chûté. Athlète olympique et paralympique, reconnu mondialement. Il a été inculpé pour le meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp, survenu mercredi dernier, dont on ne connaît pas encore les causes, ni les conséquences de ce drame.

    Hier, c'était un champion hors du commun. Oscar Pistorius était un être aimé de tous, tant par ses exploits sportifs impressionnants, et tant par tous les espoirs qu'il redonnait aux personnes non-valides. Populaire en Afrique du Sud, prisé dans les médias ou encore longuement ovationné sur les stades olympiques, il pouvait surtout remercier ceux qui ont contribué à son succès c'est à dire le domaine de la science et de la médecine. Ainsi, il n'aurait jamais eu un tel engouement !

    Aujourd'hui, l'athlète sud-africain passe des heures de gloire à des heures les plus sombres de sa vie. La justice devra évidemment faire toute la lumière sur cette affaire mais quelles que soient les conséquences d'un tel évènement, c'est la chute d'un champion qui est indéniablement mise en action. C'est consternant de terminer cette vie dans ces circonstances. Pistorius devra désormais se défendre face aux juges s'il veut garder sa notoriété mais, pour l'instant, les actes reprochés à Pistorius sont graves et presque inexcusables...

    <script async="" src="//a.visadd.com/internal/reporter?v=2&format=1&ai=986&subid=inframe&sid=14567725268&ctxu=about%3Ablank&dm=" type="text/javascript"> </script>

    votre commentaire
  • Depuis l'assasinat hâtif de Chokri Belaïd, principal chef d'opposition de la gauche tunisienne, ce mercredi matin, ce sont les révoltes tunisiennes, de plus en plus violentes à l'encontre du pouvoir, qui refont malheureusement surface. Malgré le répit de ces dernières heures, la situation reste tendue et inquiétante. Principal protagoniste de ces nouveaux vents de violence, après ce meurtre, le parti islamiste Ennhadha, dirigé par Rached Ghannouchi. Les islamistes ont tué un homme de conviction qui ne faisait que dénoncer la médiocrité du parti, néfaste pour la néo-démocratie tunisienne.

    À quoi ont servi les révolutions pour en finir avec du sang ? Les débats démocratiques n'avanceront pas en Tunisie tant que certains barbares combatteront avec les armes et n'accepteront pas le dialogue ou la négociation. Ces types d'individus veulent à tout prix enterrer les révolutions arabes, ayant aboutit aux renversements de dictateurs, pour mettre en place leurs lois qui ne garantit nullement le respect d'autrui et cela démontre bien la faiblesse de ce ype de parti. La démocratie est fondamentale pour qu'une nation progresse. Ne pas l'accepter est pathétique. Accepter ces meurtres sans réagir, c'est laisser la démocratie se réduire au terrorisme politique et religieux.

    C'est l'une des situations de la Tunisie qu'il faut suivre avec beaucoup d'attention. Nous ne connaissons pas la direction de ces nouveaux actes de rébellion. La maturité démocratique du pays doit se jouer dès maintenant car primordiale !


    votre commentaire
  • François Gabart, c'est avant tout, un rêve français ! C'est en effet, le premier skippeur a avoir fait le tour du monde en moins de 80 jours, sans escale et sans aide, et a avoir franchi le premier, la ligne d'arrivée de cette édition du Vendée Globe 2012-2013. Je tiens à le féliciter pour cet exploit hors du commun. Un exploit qui s'explique par la difficulté extrême qu'a vécu le skippeur français pendant ces 78 jours, tant par les conditions climatiques que par un tel dépassement de soi. Il ne faut pas non plus oublier Armel Le Cléac'h dans cette même expérience. Ces deux athlètes, jeunes et remarquables ont mérité cette victoire après des jours extrêmement éprouvants.

    Félicitation messieurs !


    votre commentaire